Hervé Lehman

Adhérent de l’ACA depuis 2004, propriétaire de chevaux depuis plus de 25 ans, puis petit éleveur amateur passionné par le pur-sang arabe, après avoir créé le GECE Normandie puis l’ACA Normandie pour développer l’élevage du pur-sang arabe dans cette région à forte connotation de jumping  et bénévole dans l'organisation de concours régionaux d'endurance.

 

Avec les éleveurs de chevaux d’endurance issus de la région Normandie nous avons promu le pur-sang arabe et d’endurance dans le cadre des concours d’élevage que j’ai organisés chaque année depuis l'été 2009 avec le concours des Haras Nationaux de St Lô et du Pin au Haras,  lors de différentes manifestations notamment le Normandy horse show (NHS).

Également juge B de modèle et allures « endurance » j’ai participé bénévolement pendant 11 ans à de nombreux concours d’élevage sur l’ensemble du territoire, soit plus d’une trentaine de manifestations sous l’égide des différents juges référents avec lesquels j’ai gardé un excellent contact.

 

Ayant acquis une expérience comme gestionnaire depuis de nombreuses années, d’une  société  de ventes aux enchères  publiques,  je souhaite proposer à l'Aca de mettre à profit mes connaissances et contribuer à créer  une  filière de ventes aux enchères « physiques et online » au sein de l’ACA, que ce soit pour des jeunes chevaux lors des finales de l’élevage, ou bien des chevaux de 4 à 6 ans et plus lors de la grande semaine d’Uzès.

 

C’est en porteur de projet que je présente ma candidature à vos suffrages pour apporter à la promotion de cheval arabe pur-sang et demi-sang d'endurance portant sur la vente aux enchères que je vous évoque ci-dessous et que je suis prêt à développer.

 

Mon projet Promotion/Commercialisation pour l'Aca

L’avenir semble, s’orienter vers le «digital », internet devient un outil quotidien dans beaucoup de domaines, celui des ventes aux enchères n'y échappe pas. Il paraît indispensable que des chevaux de qualité soient proposés dans ce type de commerce. Plusieurs avantages en ressortent, soit nous sommes dans le cadre d’une manifestation et les chevaux sont proposés en main et en direct, soit ils restent chez leur propriétaire jusqu’à leur vente. La plate-forme de vente digitale prend en compte les photos au modèle, les allures en déplacement par vidéos (voire en compétition si c’est le cas), le pédigrée, le statut ostéo-articulaire du cheval, le compte rendu vétérinaire complet  (en plusieurs langues, notamment l’anglais).  La plate-forme projettée se décline en plusieurs langues, à savoir : français, italien, espagnol, anglais. Fort de plus de 8 000 followers dans près de 20 pays, le site, dédié au cheval reste un élément essentiel de communication.

 

S’il vous convient, le projet sera porté dans le cadre de l’ACA qui pourra garder le contrôle à tout moment car les sélections seront effectuées par un comité regroupant les éleveurs. De plus l’ACA pourra retirer quelques subsides de ces ventes.

La digitalisation des ventes, même si cela reste actuellement marginal pour l’instant, est une opportunité supplémentaire pour la commercialisation de nos équidés. Elle ouvre un marché quasi mondial de par sa facilité d’accès par l’internet et permet à chacun d’acheter en direct un bien qui restera chez son propriétaire ou éleveur alors que sa vente est en cours de réalisation.  

De même, une vente « physique » peut être couplée à une vente « online » en direct sous l’égide bien entendu d’un commissaire-priseur en qualité d’officier ministériel.

 

Les dernières difficultés de déplacement et de mobilité des acheteurs engendrées par la Covid ont sanctionné beaucoup de transactions, c'est pourquoi la mise en place d’un tel projet sera de nature à diversifier les opportunités de commerce.

 

Tags : Aca France

Actualités

Encart 2

Agenda

Encart 1
 Octobre 2021 
L M M J V S D