VALETTE Christine

On assiste depuis plusieurs années à un déclin de l'élevage de chevaux arabes non seulement en France mais un peu partout en Europe, phénomène qui s'accélère depuis la crise sanitaire et économique.

Les éleveurs se démotivent peu à peu .

Le show intéresse de moins en moins car trop coûteux, trop élitiste, mené par les riches propriétaires du Moyen Orient. Le marché de l'endurance est lui aussi compliqué, il devient difficile de vendre nos chevaux.

Il est peut-être encore temps de faire machine arrière, de retrouver le cheval arabe polyvalent et le plaisir d'élever.

Aussi, il faut réagir, essayer de trouver un nouveau souffle, remotiver les troupes, réfléchir à de nouveaux systèmes qui permettront de mettre nos chevaux en valeur tout en prenant du plaisir à le faire!

Je m'intéresse au cheval arabe en général et apprécie toutes les disciplines ainsi que tous les phénotypes liés à la race.

Aussi, forte de me trente années d'expérience en tant qu'éleveuse et ayant été pendant toute ce temps partie prenante dans le show mais aussi à un plus modeste niveau en endurance et en course à mes débuts, je renouvelle ma candidature pour essayer de participer à la réflexion de ce qui peut être mis en oeuvre pour un avenir porteur d'espoir ."

 

 

Tags : Aca France

Partager sur Facebook

Actualités

Encart 2

Agenda

Encart 1
 Février 2024 
L M M J V S D